Le Salon des Entrepreneurs de Guinée

Abdourahamane Diallo, le guinéen qui remet le cauris à la mode

Lauréat du concours meilleurs jeunes entrepreneurs de Guinée catégorie culture et tourisme pour l’année 2019 du SADEN (Salon des Entrepreneurs de Guinée), Abdourahamane Diallo est né à Conakry où il a vécu jusqu’à l’obtention de son brevet d’études secondaire (BEPC) à l’école Victor Hugo.

Abdourahamane quitte la Guinée en 2002 pour poursuivre ses études en Angleterre où il apprend l’anglais et obtient son Baccalauréat (International Access to University) ainsi qu’une qualification en gestion d’entreprise.

En 2008 il s’inscrit à Suffolk University, un campus de l’université Américaine Suffolk à Dakar au Sénégal. Il y suit des cours d’entreprenariat pendant deux ans avant de poursuivre son cursus au campus de Suffolk Boston, puis à l’université de Saint Cloud dans le Minnesota couronné en 2015 par l’obtention d’une Licence en Art (Bachelor of Art in Art).

Abdourahamane rentre en Afrique en 2015, il s’en suit plusieurs stages puis en 2018 c’est le retour en Guinée. Il crée le Studio 101, une entreprise individuelle ayant pour vocation d’offrir des services de création graphiques ainsi que de l’expertise en matière d’art. Le studio 101 propose également des œuvres, objets et articles d’art à la vente en l’occurrence « Cowry Wear | La marque aux cauris ».

Cowry Wear est une marque de vêtement avant-gardiste inspirée de la tradittion Africaine. Elle tire son essence de cette pratique qui consiste à orner de cauris les costumes des danseurs, chasseurs et artistes lors des cérémonies traditionnelles.
Dans les langues de Guinée, Cowry Wear se traduit comme Gneli Domma en Soussous, Doloke Tchedeh en Poular, fannin koron en Malinke et koran kohou en Kissi.

Cowry Wear est une idée qui est née dans le cadre d’un projet pendant un cours de communication lorsqu’Abdourahamane faisait ses études d’entrepreneuriat à Dakar. La marque est le fruit d’un devoir de classe à l’issue duquel il fallait identifier un problème, proposer une solution et convaincre l’audience à travers une présentation.

Ainsi, le problème posé était relatif à la perte des valeurs et de l’identité culturelle de la jeunesse africaine et l’influence de la culture occidentale à travers la mode sur cette jeunesse. L’idée lui est alors venue de transposer des œuvres d’arts sur des supports vestimentaires.

La solution était de créer une marque de vêtement qui ferait la promotion de l’art et la culture africaine à travers l’utilisation de visuels et symboles d’Afrique.

Déjà très séduit par l’abondance et la beauté des tableaux et œuvres d’art artisanal le long de l’avenue William Ponti de Dakar, il décide de confectionner des échantillons qu’il pourrait montrer pendant la présentation. Le T-shirt étant un produit de promotion populaire et efficace, il en acheta quelques-uns puis les fit peindre par un artiste. C’est en observant les images et en cherchant un nom pour la marque, que l’idée de coudre des cauris à certains endroits lui vint. Cela pour faire vivre les différents motifs et rappeler aussi les vêtements des chasseurs, danseurs et artistes Africains omniprésents dans les cultures de nombreux peuples du continent Africain. Le cauris était autrefois un élément central de l’économie et servait de monnaie d’échange à travers le monde. Le devoir de mémoire le poussa à faire du Cauris le symbole de la marque qu’il décida de nommer Cowry Wear. Cowry étant le mot Anglais pour Cauris et Wear pour porter.
La présentation se déroula à merveille, la plupart de ses camarades de classe se montrèrent intéressés par ce concept et souhaitèrent s’en procurer un exemplaire.

En 2009, à la fin de son cursus à Suffolk Dakar, fut organisé, en collaboration avec Wilfred Habib, artiste peintre de la place, une cérémonie pour le lancement de la marque. La cérémonie eut lieu dans l’enceinte du campus de Suffolk, en présence des professeurs et autorités de l’université.

Dans l’optique de développer Cowry wear, Abdourahamane a décidé d’orienter ses études vers la filière des beaux Arts afin d’acquérir de nouvelles connaissances et aptitudes dans le domaine de l’Art.
Aujourd’hui grâce à sa formation, il arrive à créer sur toile et reproduire avec beaucoup de précisions ses œuvres sur ordinateur.

Cowry wear est accessible sur internet à l’adresse : www.cowrywear.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *