Termes de référence (TdR) pour le recrutement d’un Consultant pour l’analyse de l’écosystème entrepreneurial en Guinée

Termes de référence (TdR) pour le recrutement d’un Consultant pour l’analyse de l’écosystème entrepreneurial en Guinée sur financement du Centre de Commerce International (ITC)

Termes de référence (TDR) – Consultant 

Analyse de l’écosystème entrepreneurial en Guinée


B463 – Guinée : Programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA) 
Projet B463 : SB-006931.40, SB-008875.37, SB-010446

Durée du contrat : 40 jours

Période : Dès que possible

Lieu: Conakry, République de Guinée.

Réception des candidatures

Merci d’envoyer votre CV aux adresses suivantes:

Souleymane Camara
Email: scamara@salondesentrepreneursdeguinee.com
Tel: +224 626 66 14 85

Himi Deen Touré
Email: hdtoure@salondesentrepreneursdeguinee.com

Date limite d’envoi des candidatures: Mardi 5 Février 2019 à minuit

  1. Contexte

La jeunesse guinéenne, plus précisément les jeunes de moins de 25 ans, représente un ratio de 61.6% sur une population de 12.5 millions d’habitants et donc un fort potentiel pour le développement du pays. Malheureusement force est de constater, qu’en dépit des efforts du Gouvernement, des importantes ressources naturelles du pays et du fort potentiel agricole, le taux de chômage (60%) reste très élevé. Cela a pour conséquence, un exode rural massif vers Conakry, la capitale et une forte migration irrégulière vers les pays européens. Ainsi les ressortissants guinéens représentaient début 2017 le contingent de migrants le plus important (devant les Nigérians et les Erythréens) arrivé sur les côtes siciliennes, selon l’Organisation internationale des migrations (OIM).

A ce titre, le Programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA) vise à contribuer à la prévention et à la limitation de la migration irrégulière en soutenant le développement économique de la Guinée pour favoriser l’insertion socio-professionnelle des jeunes guinéens et la réintégration des migrants de retour.

 

  1. Objectifs

 

Le projet INTEGRA a comme objectif global de contribuer à la prévention et à la limitation de la migration irrégulière en soutenant le développement économique de la Guinée pour favoriser l’insertion socio-professionnelle des jeunes guinéens et la réintégration des migrants de retour.

Il vise les objectifs spécifiques: (i) de promouvoir des opportunités économiques et des emplois durables à destination des jeunes, (ii) d’améliorer l’employabilité des jeunes grâce à la formation professionnelle ou de courte durée, et au développement de compétences générales, (iii) de soutenir le développement et le financement des entreprises et coopératives avec un potentiel entrepreneurial durable , (iv) de diffuser une offre de services financiers adaptée et répondant aux besoins des bénéficiaires dans les régions d’intervention, et (v) d’atteindre le public cible en informant largement les populations, en particulier les jeunes, sur les opportunités du programme.

Les objectifs spécifiques (OS) peuvent se décliner ainsi:

  • OS1 : des emplois sont créés à travers le travail à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) contribuant à la mise en œuvre des plans de développement économique au niveau local ;
  • OS2 : les jeunes ont accès à une formation professionnelle et à une préparation à la vie professionnelle, améliorant leur employabilité
  • OS3 : des opportunités d’emplois durables sont créées à travers le développement de l’entrepreneuriat et le renforcement de certaines chaines de valeurs porteuses ;
  • OS4 : une offre de services financiers adaptée et répondant aux besoins des bénéficiaires est diffusée et renforcée dans les régions d’intervention ;
  • OS5 : les populations cibles des régions de départs/d’intervention sont informées des opportunités présentées par l’action et sensibilisées aux risques de la migration irrégulière.

L’atteinte de l’objectif spécifique 5 « communication et visibilité » se fera au travers d’un important volet d’activités de communication et de sensibilisation. Il est essentiel que les jeunes guinéens, public cible visé, soient informés efficacement des opportunités qui leur sont offertes par ce programme.

S’agissant de l’ITC, ses interventions contribueront aux OS2, OS3, et OS4

C’est dans le cadre des OS3 que Le Gouvernement guinéen, à travers les Ministères en charge de l’Emploi (METFPET), des Investissements et des Partenariats Publics Privés (MIPPP), et le Centre du Commerce International (ITC) ont décidé de co-organiser la première édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée (SADEN) à Conakry, les 13 et 14 mars 2019 et réaliser une étude sur l’écosystème de l’entrepreneuriat guinéen. 

  1. Bénéficiaires

Les bénéficiaires directs du programme sont les suivants : (i) Jeunes sans emploi / situation de sous-emploi, ou sans formation professionnelle (NEET), résidant en milieu rural et urbain (ii) Jeunes et élèves en fin de scolarité /rupture de scolarité (iii) migrants potentiels ou en situation de vulnérabilité ; (iv) entrepreneurs et opérateurs intermédiaires et financiers opérant déjà dans les filières ciblées ; (v) migrants de retour et diaspora de retour guinéenne.

 

  1. Résultats à atteindre

 

En lien avec ces objectifs, les différents résultats à atteindre ont été identifiés. Les objectifs stratégiques identifiés susmentionnés se décline en neuf résultats escomptés :

  • Résultat 1 : La planification du développement économique local est renforcée à travers la conception de plans d’actions de développement économique et social explorant les opportunités économiques des zones concernées liés aux priorités des bassins d’emplois.
  • Résultat 2 : les emplois créés à travers la réalisation en approche HIMO des infrastructures structurantes en appui au développement local sont durables et les infrastructures sont pérennes.
  • Résultat 3 : Les compétences techniques et les qualifications professionnelles des jeunes sont développées
  • Résultat 4 : Les jeunes ont acquis des compétences de développement humain leur permettant de s’insérer activement dans la société.
  • Résultat 5 : les compétences entrepreneuriales des jeunes sont renforcées.
  • Résultat 6: Des initiatives entrepreneuriales (start-up en auto-emploi/TPE/PME/coopératives) adaptées aux besoins des jeunes et portées par des bénéficiaires dans les zones ciblées sont développées au sein d’incubateurs et suivies auprès des partenaires techniques en appui à l’entreprise et financiers.
  • Résultat 7: Des emplois et auto-emplois durables sont créés par la promotion de filières professionnelles et la création de micro-pôles de TPE-PME, performantes et organisées maîtrisant la production, la transformation et la commercialisation (nationale et internationale).
  • Résultat 8 : l’offre de services financiers est renforcée pour mieux répondre à la demande des bénéficiaires ciblés sur tout le territoire national mais dans les zones d’intervention en particulier.
  • Résultat 9 : les opportunités économiques découlant des activités de l’action sont connues et les risques de la migration illégale sont comprises par les populations cibles et celles vivant dans les zones de départ/d’intervention du programme.

Des contributions de l’ITC (en termes de produits et d’activités) sont attendues en vue de la réalisation des résultats 3, 5, 6, 7 et 8.

 

  1. Modalités de mise en œuvre

 

Ce programme sera mis en œuvre en gestion directe par l’UE et les partenaires identifiés, en étroite coordination avec les autorités guinéennes.

La mise en œuvre se fera sur une période de 4 ans, un démarrage rapide des activités est prévu en août 2018.

Les activités seront menées par trois partenaires : la coopération technique belge (CTB), la coopération technique allemande (GIZ) et le centre du commerce international (CCI).

Ces activités porteront sur la création d’emplois durables au travers de chantiers-écoles et d’activités à haute intensité de main d’œuvre (HIMO) qui est un outil permettant la valorisation des ressources humaines locales avec un impact important sur le tissu social, sur base de la réalisation de plans de développement économique par zone en coordination avec les acteurs locaux, la proposition d’orientation et de formations professionnelles adaptées ainsi que des formations plus générales portant sur les « compétences de vie », le soutien au développement de l’entrepreneuriat, entre autre par le renforcement de chaines de valeur, et un meilleur accès aux services financiers. Le programme est formulé de façon à assurer la complémentarité des activités, d’un point des résultats à atteindre, du public à toucher et de la répartition géographique.

 

  1. Responsabilités du Consultant

Sous la supervision directe de l’Administrateur principal en promotion commerciale et la supervision technique du responsable de programme jeunesse de l’ITC et du Directeur Général de l’AGUIPE, président du comité d‘organisation du SADEN, le / la consultant (e) aura pour responsabilités principales l’analyse de l’écosystème entrepreneurial en Guinée dans le cadre du programme INTEGRA/ITC en Guinée. Par conséquent, les activités à accomplir seront comme suit :

  • Effectuer une analyse du cadre institutionnel de l’entrepreneuriat en Guinée et d’évaluer ces instruments dans le cadre de la création d’un environnement propice au développement du secteur privé
  • Faire un inventaire complet des services et du dispositif institutionnel (communication, gouvernance, efficacité, suivi-évaluation, …)
  • Analyser les produits et services en matière d’appui aux entrepreneurs
  • Analyser les dispositifs et mécanisme incitatifs en matière d’entrepreneuriat féminin et jeune et de la diaspora
  • Effectuer un examen des dispositifs privé et des partenariats publics privés autour des questions liées à l’entrepreneuriat (code des investissements, etc.)
  • Évaluer les mesures incitatives en matière de promotion de l’entrepreneuriat (promotion des zones industrielles, subvention des filières, diaspora, femmes et jeunes, etc.)
  • Faire la cartographie de l’écosystème des acteurs et parties prenantes de l’entrepreneuriat guinéen (incubateurs, services d’appui, partenariats publics privés, partenaires techniques et financiers, etc..)
  • Faire l’analyse de la relation existante entre les institutions soutenant les entrepreneurs. Approfondir l’analyse du réseau concernant le partage d’informations, la fourniture de services et le soutien financier.
  • Analyser l’expérience des entrepreneurs avec les institutions de l’écosystème (expérience de l’utilisateur).
  • Définir et analyser les insuffisances et les chevauchements dans l’écosystème
  • Fournir un rapport sur les conclusions et les recommandations de l’écosystème

Le consultant s’appuiera sur les expériences réussies de certains pays de la sous région.

  1. Cadre des résultats attendus du Consultant

 

  1. Une étude et évaluation des initiatives en matière de promotion de l’entrepreneuriat en Guinée
  2. Une cartographie des institutions d’appui à l’entrepreneur et une analyse de réseau de la relation existante entre les institutions soutenant les entrepreneurs.
  3. Une étude de l’expérience des entrepreneurs avec les institutions de l’écosystème
  4. Un atelier de validation pour discuter des résultats avec les institutions du réseau
  5. Un rapport d’analyse de l’écosystème entrepreneurial en Guinée validé

 

  1. Langue

Anglais et français : Très bonne capacité de rédaction dans les deux langues.

 

  1. Qualifications

 

  1. Diplôme d’études supérieures en économie, en droit, en gestion, ingénierie des affaires ou discipline associée
  2. Expérience d’au moins 5 ans dans l’accompagnement (gouvernance, accompagnement, financement, compétitivité, infrastructures, fiscalité, marchés, etc…), la mise en œuvre de politique de l’emploi, la formation professionnelle, la création d’entreprises et l’entrepreneuriat.
  3. Avoir des connaissances sur les dynamiques entrepreneuriales et les systèmes de financement et d’accompagnement des Micro et PME en Guinée, mais aussi dans d’autres pays dont certains aux réalités similaires à la Guinée.
  4. Capacité avérée à communiquer de manière bien articulée à des audiences diverses et à analyser et capturer l’essence des messages à relayer
  5. Bonne connaissance de Microsoft Excel et Microsoft Word
  6. Etre familier avec les textes juridiques nationaux et internationaux applicables en matière d’entrepreneuriat est un plus

 

  1. Calendrier des paiements et des livrables

 

Paiement Livrables
Rémunération : cf.  taux UNDP
1erpaiement : Après 15 jours de travail et remise des livrables suivants :

– prise de connaissance des documents existants et compilation de recherches documentaires

– rencontre avec les acteurs du secteur de l’entrepreneuriat et prise de rdv

– enquêtes terrain et cartographie de l’écosystème selon la méthodologie du CCI

2èmepaiement : Après 25 jours de travail supplémentaires et remise des livrables suivants :

  • Rédaction d’étude.
  • Présentation AGUIPE, CCI et prise en compte des commentaires
  • Remise du rapport final

Laisser un commentaire