Le Salon des Entrepreneurs de Guinée

Relance de la filière ananas, une opportunité incontournable pour les jeunes entrepreneurs évoluant dans le secteur agricole à Kindia

Kindia, le 31 janvier-En marge de l’organisation du Salon des Entrepreneurs de Kindia, le Comité SADEN en partenariat avec l’Organisation des Nations Unies pour le développement Industriel (ONUDI) sur financement de l’Union Européenne a tenu ce matin, dans la salle de conférence de l’École Nationale des Instituteurs de Kindia, un atelier placé sous le thème «la relance de la filière ananas: défis, opportunités et perspectives».

Objectifs, discuter des choix stratégiques d’intervention et de collaboration au compte des principales initiatives des projets REFILA(ONUDI/UE) et Entreprenariat d’ENABEL, qui constituent les projets phares visant le développement des chaînes de valeur de l’ananas en complément des projets antérieurs et dans la perspective de nouvelles initiatives.

Dans le cadre des efforts du Gouvernement en faveur du développement de l’agrobusiness et de l’agro-industrie en tant que leviers de transformation économique, la filière ananas occupe depuis quelques années une place importante dans la stratégie et les interventions des institutions publiques et des partenaires au développement, tous impliqués autour d’une m vision, celle de la relance de la filière.

C’est dans cette logique que l’organisation du SADEN régional de Kindia, axé sur l’entreprenariat dans la filière ananas, offre une opportunité singulière en terme d’échanges d’expériences et de bonnes pratiques entre les parties prenantes clées, intervenants dans la relance de cette filière.

C’est pourquoi, le coordinateur dudit projet, a affirmé que: 《ce projet est une grande ambition pour l’État Guinéen et cette ambition a été accompagnée et soutenue par l’Union Européenne qui a financé le projet de la relance de filière d’ananas dans le cadre d’un de ses programmes régionaux en Afrique de l’Ouest, dont la mise en oeuvre est confiée à l’Agence des Nations Unies spécialisée dans le développement Industriel》.

Plus loin, Ousmane Barry a précisé que cet atelier a été organisé pour réunir l’ensemble des acteurs évoluant sur cette filière de la production, à la transformation et à l’exportation.

Selon lui c’est aussi l’occasion d’échanger et partager avec les acteurs sur les stratégies identifiées par le projet, l’amender et actualiser les termes de référence sur la base desquels ils essayeront de mettre en oeuvre toutes les activités dudit projet qui durera 4 ans.

Pour le Président de la fédérations des planteurs de la filière fruits de la Basse Guinee,Il revient à tous les acteurs évoluant dans les différents maillons des chaînes de valeur de reconnaître ces gigantesques efforts d’accompagnement et de financement dans la relance de la filière ananas.
A cet effet, Il s’est engagé solennellement à mettre tout en œuvre pour réussir cette relance.

Prenant la parole, le représentant d’ENABEL a estimé que ces travaux sont d’une grande importance, car ils permettent à la fois d’identifier les besoins relatifs à la filière et aussi de confirmer les actions qui sont prévues dans le cadre de mise en oeuvre du projet REFILA.

Il a, par ailleurs, exhorté toutes les parties prenantes de participer activement aux travaux de cette journée, tout en espérant avoir des livrables qui guideront leur chemin au sortir de cet atelier.

Présent à cette activité, le préfet de la région administrative de Kindia a d’abord félicité les organisateurs et a salué cette initiative. Pour lui, ce projet permettra de contribuer au renforcement de la compétitivité des pays d’Afrique de l’Ouest et à son intégration dans les systèmes de commerce régionaux et internationaux.
Cependant, il reste persuadé qu’à l’issue de cette rencontre, les groupes de travail qui vont être constitués à cet effet auront les compétences nécessaires pour solutionner les contraintes afin que le pays puis améliorer la performance de cette filière en favorisant sa croissance et en améliorant le climat des affaires en Guinée.

Pour terminer, cet atelier technique introductif du SADEN régional de Kindia a été l’occasion et le lieu d’informer davantage les choix stratégiques pour la relance de la filière et poser les bonnes bases d’un cadre de concertation et de partenariat entre les différents acteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page

Date limite

Jours
Heures
Minutes
Secondes

s.a.d.e.n

  • Sponsors
  • Partenaires
  • Participants
X